banniere_centrale
sommaire -> Vinification

Soins et Attentions apportés à nos Vins

Notre Credo : Le Vin se fait aux vignes, pas à la cave


Articles de cette rubrique

Toute l’énergie que l’on donne dans les vignes, c’est autant d’énergie que l’on n’a pas besoin de donner en cave. En effet, en capitalisant au maximum à élaborer un raisin mûr, sain, et issu d’une vigne équilibrée et « bien dans sa peau », le travail en cave s’en trouve réduit à une peau de chagrin. A ce stade, le plus dur est justement de ne rien faire.

pieddevigne.jpg

Pour cela, une vendange manuelle, un pressurage doux, une cave fraîche, saine, propre (mais pas désinfectée), des contenants appropriés (foudres de chêne) et ouillés (l’oxygène reste le plus grand ennemi du vin naturel) sont garants de conditions d’élaboration d’un vin naturel, où les artifices de l’œnologie interventionniste sont devenues inutiles (levures et bactéries en poudre, soufre, enzymes, bentonitage, chaptalisation, acidification, filtration dépouillante...).

cave.jpg

La matière première nous guidera, en fonction de ses capacités intrinsèques (liée au millésime, au terroir, à l’âge des vignes...) pour savoir si naîtra plutôt un joli « canon de soif » pour faire glou glou avec les copains (et copines évidemment !), ou plutôt un Grand Vin de Terroir, taillé pour des années de vieillissement dont on appréciera sa complexité, son élégance et sa longueur.

liedefut.jpg
Lie de fût

stockage.jpg


L’Engagement pour un vin AVN

 

Le Monde du Vin vient de vivre un Grand Moment. En novembre dernier, l’Assemblée Générale de l’AVN (Association des Vins Naturels) a validé l’Engagement pour un Vin AVN que signe chaque vigneron lors de son adhésion à l’association.

 

Cela fait plusieurs années maintenant où, aux côtés d’autres vignerons fondateurs de l’AVN, je travaille sur la rédaction de ce document, pierre philosophale de notre association.

 

Vous pouvez télécharger cet engagement sur le site de l’association:
www.lesvinsnaturels.org/charte-signee-par-les-vignerons/.

 

Pourquoi un engagement? Car cela traduit au mieux l’éthique de l’AVN. Nous savons tous que les certifications peuvent être contournées (on certifie une société mais pas l’autre qui vend aussi du vin!). Un engagement, ça implique l’Homme ou la Femme au plus profond de son être, de ses pensées et de ses convictions. Un peu comme le jeune prêtre qui s’engage sous les ordres, un militaire qui s’engage à l’armée, un jeune époux qui s’engage dans un mariage. Une relation de confiance s’établit entre l’engagé et le monde dans lequel il évolue. Inutile d’avoir un organisme de certification avec un bureaucrate qui vient contrôler des papiers administratifs!

Car parfois, l’usage du soufre s’avère indispensable. A dose minime, il n’altère pas la qualité gustative et sanitaire du vin. Attention, méfiance! Les vins sans sulfites « technologiques » arrivent à grands renforts de gestion industrielle des vinifications, avec ajout d’acide ascorbique, acidification, levurage, tanisage…. Le tout pour supprimer le soufre, et utiliser une pharmacopée de produits chers et complexes, pas à la portée d’un vigneron paysan. Le vin sans soufre qui se goûte toujours nickel, mais sans âme arrivera dans les étalages. « Le marché est énorme » qu’on nous dit.

 

A noter néanmoins que les critères de l’AVN sont à ce jour les plus restrictifs du monde du vin.

 

Aussi, dans le respect de nos fondamentaux (« on dit ce que l’on fait et on fait ce que l’on dit »), le vigneron adhérent apposera dorénavant sur ses cuvées respectant les critères de l’AVN un logo, soit « Vin AVN » pour les cuvées légèrement sulfitées, soit « Vin AVN sans sulfite ajouté ». Vous aurez là la garantie d’un vin 100% raisin. Notre Domaine notera ses logos sur ses contre étiquettes (au fur et à mesure de la sortie des nouveaux millésimes).

 

Je souhaite donc un avenir radieux à ce logo, qui apportera une information pertinente et claire, et prouvera le souci de transparence qu’a le vigneron AVN envers son consommateur.