banniere_centrale
sommaire -> Actualités -> Construction d’une nouvelle cave

Articles de cette rubrique

HIVER 2012/2013



Ça y est, les 300 m3 de Douglas issus des forêts centenaires de notre
vallée vont enfin donner naissance à l’imposante charpente de la future toiture prairie.





Pendant ce temps, la nouvelle cave, remplies des foudres,
barriques et cuves de macération dévoile ses charmes! 

Notre plus grand bonheur est de constater que nos chères petites levures
se sentent aussi bien que nous dans ce nouveau lieu. Ouf!

 









     

 







NOUVELLE CAVE : PRINTEMPS ETE 2012

Toute la famille vit au rythme des travaux. Et

toutes les mains sont réquisitionnées
 
quand il le faut!

Le futur vendangeoir, 

qui accueillera les pressoirs et 

la mise en bouteilles prend forme.

 

                 

Pendant que Michel termine les derniers murs 

du vendangeoir, avec son monstre aux doigts de fée,

la cave s’apprête à accueillir les foudres de 

l’ancienne cave.

 


Nouvelle Cave : Hiver 2011-2012

                       

Les 1500 tonnes de grès rose sont posés. On peut boire
un coup en famille.

 

La future cave à foudres, vue du ciel avant d’y poser la dalle.
On dirait un chantier de fouilles
archéologiques, mais le trésor
s’y cachera plus tard, une fois pleine!!

 

     


Démarrage des travaux en 2011...

C’est le projet d’une Vie, c’est le projet de notre Vie.

Se doter d’un bel outil de travail, construit dans les règles de l’Art, pour quelques générations, avec des matériaux sains, d'origine locale

En novembre 2011, après les vendanges, démarrage des travaux.

Normalement, pour les prochaines vendanges, nous serons dotés d’un magnifique vendangeoir tout en bois, destiné à pouvoir presser et macérer nos raisins dans un local suffisamment spacieux, fonctionnel, bien abrité des intempéries automnales, et rendant les travaux des vendanges plus aisés. 

Les jus couleront par gravité dans le nouveau chai en pierres, où siègeront nos vieux foudres centenaires. Un écrin parfait pour ces tonneaux, où l’humidité naturelle de la pierre et la disparition de la climatisation artificielle et énergivore permettra encore de peaufiner notre quête de la qualité, le tout dans une éthique forte de respect du vin et de l’environnement. 

Merci à vous tous pour votre fidélité, sans laquelle ce projet ne pourrait aboutir.

Suivi en photos :

                                                                                                                                                                      

Au premier plan, la future cave en blocs de grès, de 500kg à 5 tonnes chacun, empilés avec art, sans béton. Au second plan, le Domaine et en arrière plan, on aperçoit les coteaux des Grands Crus Kaefferkopf (à gauche) et Schlossberg (à droite).

 

Les blocs de Grès rose des Vosges.

« La Pierre des Princes » comme ils l’appellent dans le Vallée, 

la même utilisée pour la majestueuse Cathédrale de Strasbourg

                                       
                 

Forêt de Fréland, Vosges, à 10 km du Domaine: Christian compte les années de croissance des Sapins Douglas centenaires, alors que Julien joue sur ses troncs impressionnants

Audrey, Christian et Julien, en plein cœur de la future cave à foudres.

 On va y être bien !