000000000000 banniere_gauche
banniere_centrale

197. Quelles vendanges...

dimanche 15 octobre 2006.
 


Quelles vendanges nous venons de vivre...

Mon père, après 40 années de vendanges n’a jamais vécu cela. Un déluge digne de la saison des pluies tropicales. En un jour il est tombé autant d’eau qu’en un mois. Plus de 150 mm de pluie en pleine période des vendanges, soit un quart des précipitations annuelles en quinze jours.

Alors, alors....

A peine les 2005 mis en bouteille, on a recruté dard dard une grosse tribue de vendangeurs pour inaugurer nos premières vendanges en septembre. Eh oui, du jamais vu chez les Binner. Même en 2003 nous n’avions pas commencé les vendanges avant début octobre. Notre bonne vieille planète semble vraiment être bien détraquée.

Alors, vendanges toute la journée jusqu’à la tombée de la nuit, en équipes exceptionnellement grosses, vendange le Dimanche, tris permanents des raisins, transport et pressurage des raisins tout doux, déclassement des cuvées, séparation des jus...

Tout a été fait pour préserver la qualité de ces raisins, dont l’état se dégradait de jour en jour.

Résultat : des rendements minuscules (souvent moitié moins que les autres années), 1/4 de volume de Pinot Noir par rapport aux autres années, les raisins étant trop abîmés, pas de Riesling Katzenthal, ni de Riesling Hinterberg, ni de Riesling Sonnenberg cette année.

Et puis, après le déluge, le grand soleil. Il est enfin venu, l’été indien, mais un peu tard. Du coup, les grands terroirs (Kaefferkopf, Schlossberg, Hinterburg...), surtout plantés des cépages à peaux épaisses (résistantes aux attaques des champignons) Muscat et Gewurztraminer sont restés quasi-intacts de ce chaos climatique pour enfin sécher au soleil et se concenter.

Et la dernière semaine de vendanges, après le 15 octobre, un superbe brouillard matinal, combiné à des températures froides la nuit et un grand soleil l’après-midi nous ont donné les conditions idéales pour le développement de la pourriture noble sur les parcelles rescapées. Fort heureusement nombreuses chez nous, vu que nous avons la chance d’avoir une majorité de terroirs en coteaux sur le Domaine. Du coup, on devrait découvrir de belles Vendanges Tardives (Muscat Kaefferkopf) et Sélections de Grains Nobles (Muscat Hinterburg et Gewurztraminer Kaefferkopf) pour ce millésime 2006. Affaire à suivre...

En attendant, nous sommes déjà en train de penser à la saison commerciale qui s’annonce et pouvons d’ores et déjà vous annoncer que nous serons présents aux Salons suivants en cette fin d’année 2006 :

-  Salon du Vigneron Indépendant de Lyon - Halle Tony Garnier du 27 au 31 octobre 2006

-  Vini di Vignaioli - Salon de Vins Naturels à Fornovo (près de Parme) en Italie les 5 et 6 novembre 2006

-  Salon Vins et Terroir de Toulouse (Parc Expo) du 10 au 12 novembre 2006

-  Le Merano International WineFestival et Culinaria à Merano (Italie) du 11 au 13 novembre 2006

-  Salon Normand du Vin et des Produits du Terroir de Rouen du 24 au 26 novembre 2006 au Parc Expo

-  Salon du Vigneron Indépendant de Paris - Porte de Versailles du 23 au 27 novembre 2006 ATTENTION : NOUS NE PARTICIPERONS PAS AU SALON DE PRINTEMPS (Porte de Champerret) EN AVRIL 2007. PROFITEZ DONC DE NOTRE PASSAGE A PARIS EN NOVEMBRE.

-  Salon Mer et Vigne de Tours du 8 au 10 décembre 2006 au Parc Expo

Si vous désirez des invitations pour l’un de ses salons, n’hésitez pas à nous contacter par mail, nous nous ferons un plaisir de vous en faire parvenir.

A bientôt.

Christian BINNER - Vigneron alsacien.