000000000000 banniere_gauche
banniere_centrale

198. Les vendanges approchent...

dimanche 17 septembre 2006.
 


Salut à toutes et à tous,

Septembre, le mois du stress. Quel millésime nous attend ? Après un mois d’août on ne peut plus froid et humide, l’été indien va-t’il s’installer chez nous ? L’avenir le dira. En attendant, on va mettre en bouteilles ce splendide millésime 2005, où la globalité des cuvées s’est magnifiquement bien vinifiée. Fermentations alcooliques finies, vins complètement secs, fermentation malo-lactiques également. Les vins se sont naturellement éclaircis durant l’élevage. Et la biodynamie a fait son travail sur les raisins : des raisins sains et équilibrés ont donnés naissance à des vins sains et équilibrés, pas de mauvais goûts, de maladie sur vin pariculière. Du coup, on va pouvoir mettre la majorité des 2005 en bouteilles en direct du fût, sans filtration, ni collage, ni intervention ou ajout de poudre de perlinpinpin et pouvoir laisser la pleine matière et tout l’énergie du vin s’exprimer en bouteilles.

En attendant, les nerveux des vendanges ont déjà attaqués ces belles grappes qui ne demandaient qu’à mûrir encore un peu... Mais c’est pas grave, l’Appellation Crémant d’Alsace autorise, une fois de plus, de récolter les raisins à partir de 8.5 degrés. Alors, pourquoi attendre, surtout quand on peut chaptaliser (ajout de sucre) de 2 degrés. 8.5 + 2 = 10.5 degrés, ce qui est parfait pour du Crémant... Cela me laisse perplexe, quand j’entends que c’est la crise et que la seule voie pour s’en sortir est la qualité. Mais chacun fait ce qu’il veut, alors...

A bientôt.

Christian BINNER - Vigneron alsacien.