000000000000 banniere_gauche
banniere_centrale

05. Vignoble 5 :

mercredi 7 juin 2006.
 
Tout naturellement, la certification « bio » ne s’est pas imposée aux yeux de mon père. Nous l’avons fait à présent. Mais les principes de la biodynamie nous ont bien plus attirés. En effet, « lutter » contre des maladies avec des produits bios achetés en bidon ne nous convenait pas. Par contre, apporter un maximum de bien être à la plante et au sol, en respectant les cycles naturels de la vie (liée aux cycles naturels de la plante, de la lune, des planètes du zodiac, des saisons, de la journée...), apporter des soins par les plantes (phytothérapie), les huiles essentielles, des produits naturels tels le petit lait, le sel de mer, ne vont peut être pas permettre de « lutter » contre le méchant oïdium ou mildiou, mais d’éviter que la vigne n’en devienne sensible ! gewurtz.jpg