000000000000 banniere_gauche
banniere_centrale

01. Vignoble 1 :

mercredi 7 juin 2006.
 
La chimie dans l’agriculture et l’œnologie ne date que d’une soixantaine d’années. Mon père, Joseph, a, comme tout jeune homme des années 50, accueilli avec joie le confort de la mécanisation. Mais il a vite compris que le productivisme n’apportait pas toujours la qualité. C’est ainsi que mon père n’a jamais arrêté de labourer ses vignes, toujours traité la vigne avec les produits aujourd’hui certifiés bios (bouillie bordelaise...), « fumé » ses vignes avec du fumier de vache des paysans locaux, bref, conservé un esprit paysan. Même si considéré comme marginal par ses contemporains, il n’a jamais voulu revendiquer cet esprit « bio avant l’heure », mais prôner une viticulture « normale », paysanne. domaineautomne.jpg